Découverte d'un petit atelier

Publié le 25 Juin 2016

L'atelier
L'atelier

Voici que se termine ma première session de 4 semaines de stage, que je poursuivrai en septembre, dans l'atelier d'Agnès Barroso, au Haillan ( près de Bordeaux).

Tous les jours je me rend avec plaisir et enthousiasme dans cet atelier modeste mais très bien organisé, qui me permet de découvrir les joies et les contraintes d'une petite structure. Ici, l'ambiance est le parfait mélange entre la bonne humeur et le sérieux.

Ma maitre de stage m'a très vite laissé beaucoup de liberté, et m'a permis de réaliser une restauration du début à la fin ( malheureusement je n'ai pas eu le temps d'aboutir les retouches). J'ai pu travailler sur d'autres tableaux pour faire ponctuellement des traitements de support ou des mastics, des retouches...

Nous avons pu discuter me manière très approfondie sur le traitement d'une œuvre composée d'huile, d'acrylique et de pastel, montrant d'importants soulèvements en toits, et quelques pertes de matière ( merci Aude pour tes conseils sur l'acrylique ;) ). Après plus de deux semaines de tests et de modification de protocoles, nous avons finalement réalisé une imprégnation de l'arrière de la toile avec du MFK 4176 de Lascaux. 24h plus tard nous avons repassé la toile puis mis l'ensemble sous charge. Le résultat est très satisfaisant, bien que la couche picturale ne se soit pas parfaitement aplanie.

Une des découvertes très intéressantes que j'aimerais partager avec vous est la composition de la colle de rentoilage et de bandes de tension que l'on utilise ici :

On mélange 450g d'alcool et 79g de Klucel G, on laisse bien fondre la Klucel (plusieurs heures voir une nuit). On ajoute à cela 79g d'Ovalit M ( colle acrylique utilisée pour la pose de papiers peints. Elle est très souple et très certainement réversible comme les colles acryliques que nous utilisons). Le mélange se conserve environ 4 mois dans un pot bien fermé.

La colle est appliquée avec une spatule assez rigide sur les deux supports, que l'on met ensuite en contact. La colle est scellée par le passage du fer à environ 80°C, jusqu'à ce que le support soit sec au toucher. Il semblerait que ces consolidations de support vieillissent très bien, car les maitres de ma maitre de stage utilisaient déjà ce procédé.

Je vous souhaite à toutes de bien continuer vos stages et vos vacances et j'ai hâte de vous lire !

Le tableau en cours de dévernissage. Les tracés à la craie permettent de se repérer et de ne pas repasser plusieurs fois au même endroit

Le tableau en cours de dévernissage. Les tracés à la craie permettent de se repérer et de ne pas repasser plusieurs fois au même endroit

structuration d'une couche picturale finement empâtée, le long de la déchire, au mastic naturel

structuration d'une couche picturale finement empâtée, le long de la déchire, au mastic naturel

application de la colle de rentoilage (Ovalit M + Klucel G dans l'éthanol) au verso de la toile originale

application de la colle de rentoilage (Ovalit M + Klucel G dans l'éthanol) au verso de la toile originale

Etat du tableau lors de mon départ du stage

Etat du tableau lors de mon départ du stage

Rédigé par Ophélie Soulas

Publié dans #Peintures, #Restauration, #Nouvelles techniques

Repost 0
Commenter cet article

Aude 25/06/2016 20:00

Et un tableau avec des chats en plus :D