Adieu petites jupes et talons hauts !

Publié le 26 Juillet 2016

Adieu petites jupes et talons hauts !

Pendant trois semaines, Mihee et moi avons collaboré avec Maria, Nina et Iwona, trois étudiantes polonaises, sur le chantier école de l'église de Dobrowo, dans le nord ouest de la Pologne.

Encadrées par Elzbieta Szmit-Naud, docteur en restauration d'œuvres peintes et professeur à l'université de Toruń, nous avons restauré une partie d'une paroi en bois sculptée et peinte ( bleu clair avec des détails verts ), dans une petite église datant de la fin du XVIIIème siècle. C'est la troisième année que le chantier a lieu, et il y a encore beaucoup de travail...

Vue intérieure de l'église

Vue intérieure de l'église

 

Là-bas, nous avons découvert une ambiance très loin de notre vie parisienne : la nature à perte de vue ( qui sait, peut-être que j'écrirais un autre article là dessus ;) ), pas internet, très peu de réseau, des gens très accueillants, attentionnés et généreux, malgré la pauvreté de leur région. Finalement, nous sommes revenues à l'essentiel !

Le travail sur le chantier était très différent de celui à l'école. Nous travaillions de manière plus ou moins confortable, sur l'échafaudage ou par terre, parfois couchées pour atteindre les petits recoins. Pendant deux semaines nous devions porter le masque à gaz, les gants, et le lunettes de protection ( c'est assez difficile avec la chaleur ). En effet, la majeur partie du travail consistait à enlever un épais vernis gras et un repeint huileux généralisé (ocre jaune et blanc), très coriaces, à l'aide de solvants ou gels puissants et fortement toxiques, que l'on utilise généralement en dernier recours. 

Nous n'avions jamais pratiqué le travail sur bois, et pour moi c'était le premier chantier in-situ. C'est tellement motivant de changer d'atmosphère, de découvrir des cas extrêmes ! 

La côté droit de la paroi, en bas, avant restauration, puis en cours de restauration
La côté droit de la paroi, en bas, avant restauration, puis en cours de restauration

La côté droit de la paroi, en bas, avant restauration, puis en cours de restauration

Avant/après dévernissage et enlèvement du repeint d'un panneau dans la partie haute
Avant/après dévernissage et enlèvement du repeint d'un panneau dans la partie haute

Avant/après dévernissage et enlèvement du repeint d'un panneau dans la partie haute

La dernière semaine a été consacrée au comblement des lacunes de bois (avec des pièces de bois et du mastic araldite) et les lacunes de couches picturales avec un mastic coloré que nous avons fabriqué, nous avons vernis l'ensemble et commencé une partie des retouches. 

Malheureusement, l'ampleur du travail était trop importante, par rapport au manque d'expérience de l'équipe. Nous n'avons pas pu terminer dans les délais le travail convenu. ( La vrai raison, c'est qu'on est trop généreuses, on a laissé plein de travail pour les futures sessions ).

 

 

 

 
Comblement des lacunes

Comblement des lacunes

Avant/après retouche d'un panneau restauré jusqu'au masticage l'année dernière
Avant/après retouche d'un panneau restauré jusqu'au masticage l'année dernière

Avant/après retouche d'un panneau restauré jusqu'au masticage l'année dernière

Rédigé par Ophélie Soulas

Publié dans #Peintures, #Etranger, #Chantier, #Bois

Repost 0
Commenter cet article