Un été à Nice

Publié le 23 Juillet 2016

Un été à Nice

Déjà six semaines à l'atelier de Frédéric Noyé, situé dans le vieux Nice. Un lieu typique, charmant et très touristique.

Pour ce qui est de la vie à Nice : soleil, mer et goélands sont au rendez-vous ! Ma pause déjeuner se déroule TOUJOURS sur la plage, entre spécialités niçoises, baignade et bronzette. Le Bonheur !! Et pourquoi pas un deuxième round une fois la journée de stage terminée ...

L'atelier est spacieux et ensoleillé. Actuellement, nous ont été confié quatre tableaux malgaches datant du XXème siècle (je vous épargne leurs noms!).

Petit point historique : durant la colonisation, les colons ont apporté avec eux le nécessaire de peinture et ont monté des écoles d'art à Madagascar.

Les tableaux sont réalisés sur des toiles de coton (mais le coton de Madagascar est plutôt de bonne qualité! Etant donné l'état des toiles sachant que l'une des peintures à été réalisée sur toile libre et n'a jamais été montée sur châssis et reste en bon état). Les châssis sont en bois d'acacia malgache et sont artisanaux et donc pas du tout d’équerre !

Ces matériaux restent de bonne qualité sachant qu'à l'heure actuelle, la pauvreté du peuple malgache les oblige à peindre avec des encres d’imprimante ...

Je me suis donc vu confier la responsabilité de ces quatre tableaux sur lesquels je travaille depuis deux semaines.

Je tiens à réserver une part de cet article à l'attentat du 14 juillet qui s'est déroulé sur la promenade des anglais. Là où ce monstre a tout dévasté. Heureusement pour mes proches et moi qui nous trouvions sur l'une des plages de la promenade lors des faits mais qui sommes rentrés sains et saufs. De traverser la ville entre incompréhension, peur et angoisse ... De voir la tristesse sur tous ces visages. J'aurai toujours une pensée pour ces personnes qui étaient présentent tout comme nous pour passer un moment festif et convivial face au feu d'artifice mais qui y ont laissé leur vie.

La ville est marquée par ce triste soir mais les sourires réapparaissent petit à petit car la vie continue !

Rédigé par Charlène C.

Publié dans #Peintures

Repost 0
Commenter cet article