New York - Paris, Paris - Cracovie

Publié le 2 Septembre 2016

"Selfie Plumeau" Et oui, un plumeau aime se prendre en photo lorsqu'il fait la poussière le matin au MoMA

"Selfie Plumeau" Et oui, un plumeau aime se prendre en photo lorsqu'il fait la poussière le matin au MoMA

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas pris "la plume" pour vous raconter mes petites histoires 'stagiesques'. Me revoilà donc !

Il y a 3 semaines, mon stage au MoMA se finissait et c'est, dans une chaleur de 40°C, que je suis repartie pour la douce France avant de repartir en Pologne.

Pour ce qui est de cette fin de stage, j'ai pu terminer en beauté avec une oeuvre attribuée à un artiste polonais (décidément !) Strzeminski. Beaucoup de problématiques ont été soulevées car c'est une huile sur plâtre sur toile (collée sur carton collé sur contreplaqué) et cette technique n'a jamais été employée (enfin, en tout cas, personne n'était au courant) par l'artiste. De plus, une autre oeuvre, "Composition Unistique n°12" s'avère avoir le même motif mais en miroir et en plus grand.

Heureusement, étant maintenant en Pologne pour 4 mois, je vais pouvoir poursuivre ces recherches en allant voir le musée Stzuki à Lodz et ainsi continuer les échanges avec les conservateurs du musée.

Distinction entre les 2 Strzeminski

Distinction entre les 2 Strzeminski

Pigment vert de Malachite (Kremer Pigment), zoom x100
Pigment vert de Malachite (Kremer Pigment), zoom x100

Enfin, depuis hier, mon stage au LANBOZ (Laboratorium Analiz i Nieniszczących Badań Obiektów Zabytkowych = Laboratoire d'analyses non-destructives des biens culturels) a commencé et où j'ai rejoint Leslie.

Nous avions découvert ce labo lors de notre visite à Cracovie en mars dernier pour les conférences qui se déroulaient dans l'académie des beaux-arts.

Je vais ainsi travailler sur les pigments et liants naturels et pour l'instant j'ai pu les examiner à travers des microscopes optiques au microscope électronique à balayage (MEB). Ce dernier permet un zoom jusqu'au micromètre et permet de déterminer la constitution chimique des échantillons.

Bon ça à l'air super sérieux comme ça, mais en vrai c'est méga-super-cool :-)

Analyse au MEB : sur l'écran de gauche, l'échantillon à une échelle de plusieurs dizaines de micromètres. Sur l'écran de droite : la courbe avec les différents pics montrant les atomes présents dans l'échantillons

Analyse au MEB : sur l'écran de gauche, l'échantillon à une échelle de plusieurs dizaines de micromètres. Sur l'écran de droite : la courbe avec les différents pics montrant les atomes présents dans l'échantillons

Rédigé par Aude R.

Publié dans #New York, #Pologne, #Restauration, #Laboratoire, #Peintures

Repost 0
Commenter cet article